Résidence

À l’initiative de l’association « Cyclop – Jazz action » je suis en résidence en Franche-Comté avec plusieurs projets menés simultanément sur les saisons 2014-15 et 2015-16.

La première saison a été l’occasion d’un travail avec des élèves du conservatoire (CRR) de Besançon.
Travail ayant permis à la fois d’aborder l’improvisation et des écritures différentes des répertoires étudiés habituellement au sein de la structure, elle a aussi permis de « mêler » les départements et les niveaux au sein de projets collectifs.

Suite à cette résidence pour les élèves du CRR, les enseignants ont souhaité travailler sur l’improvisation et un groupe s’est constitué pour mettre en place quatre temps de formation sur l’année 2016.

Pour la deuxième saison le territoire a été étendu avec l’ajout de sessions de travail à Vesoul et à Montbéliard :
– Commande de composition pour le Big-Band de Vesoul.
– Journées autour de l’improvisation avec les élèves et les professeurs des conservatoires de ces deux villes.
– Stage de 3 jours autour de l’écriture et de l’improvisation pour une réunion d’harmonies basées autour de Vesoul.
– Travail avec un choeur d’enfants en vue d’une représentation de Perpetual Motion à Montbéliard.
– Travail avec la classe de jazz du conservatoire de Montbéliard.
– Stage à Saint-Claude.
– Commande d’une pièce d’examen pour hautbois.

Parallèlement à ce travail d’actions musicales plusieurs concerts sont organisés :
– À « l’Espace » – scène Nationale de Besançon saison 2015 : « Perpetual Motion »
– Au CRR de Besançon saison 2015 : « Alphabet »
– À Vesoul – restitution du travail avec le Big Band et les harmonies – 28 Mars 2016
– À Montbéliard dans le cadre du Festival Impétus : « Perpetual Motion » – 9 avril 2016
– À la Fraternelle – Saint-Claude : restitution du stage et concert de « Mechanics » – Octobre 2016

Cette résidence ancrée dans un territoire est l’occasion d’un travail en profondeur auprès de public divers, et je l’espère pour ceux avec qui je collabore ou collaborerai l’occasion pour eux de découvrir des musiques nouvelles et d’attiser ainsi leur curiosité et leur envie d' »aventure ».

Sylvain Rifflet.

Ci-dessous le film relatant l’année passée au conservatoire de Besançon.